Les Sommeliers


Quel est votre parcours ?
Votre histoire en tant que sommelier ?


Christian CARON : Ecole hôtelière de Grandville ; B.T.A.O. lycée Macon Davayé ; Université de Brighton –licence en management international- ; Créateur de la première cave de Marc Veyrat en 1983 ; parcours de 15 ans à l’international (Grande Bretagne, îles Caïman, Anguilla etc…) 17 ans de Maison chez Marc Meurin.

Julien LOMBARD : Titulaire d’une mention complémentaire en sommellerie à Michel Servet à Lille. Julien a fait ses armes dans des restaurants étoilés au sein de la région du Nord Pas de Calais, notamment au Cerisier à Laventie mais également à La Laiterie à Lambersart.


Quel est votre credo, votre devise ?


Christian CARON : « Certains boivent pour oublier, d’autres pour se rappeler… »
« Elaborer de grands vins le plus naturellement possible ».

Julien LOMBARD : « Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants »
Saint Exupéry
« C’est la plante et non la chimie qui fait le vin »
Thierry Germain vigneron


Quels sont vos vins de prédilection, vos coups de cœur ? (vin local, …) Pourquoi ?


Christian CARON : Ma dernière grande émotion fut lors d’une dégustation très privilégiée du vin « Le Charbonay » cultivé sur les terrils du Nord/Pas-de–Calais à Haillicourt ; production très confidentielle du 1° millésime 2013 (149 bouteilles) ; dégusté en parallèle avec des vins de belle appellation et de bons vignerons bourguignons. Ce 1° millésime rivalisait avec ces grands chardonnays. Vin produit sur un terril qui émet des fumerolles au sommet du terril, vigne exposée plein sud à flanc de côteau sur un sol charbonneux restituant la chaleur la nuit à la vigne ; résultat : environ 13.5° nature… dans le Nord ! Des plantes sauvages qui poussent en méditerranée s’y épanouissent également. Le réchauffement climatique n’a pas que des effets négatifs…

Julien LOMBARD : Mon coup de cœur du moment est le champagne Brut Blanc de blancs de Waffart Antoniolli. Planté dans les coteaux les mieux exposés, ce cépage exprime un bel équilibre entre la fraicheur, la finesse et la puissance. Selon moi, ce champagne dévoile son originalité dans son fruité et sa rondeur. Avec une production d’uniquement 10 000 bouteilles, ce champagne est servi à la coupe au restaurant gastronomique Le Meurin.


Quelles sont les associations mets-vins qui, selon vous, fonctionnent le mieux ?


Christian CARON : Je suis très sensible aux accords mets et vins depuis de nombreuses années. Le premier indice pour moi est déjà l’accord des couleurs avec l’ingrédient principal. Cela peut paraître basique, mais cela fonctionne très souvent. Jouer la carte terroir de produits régionaux. Oser les accords de contraste, acidité, sucré. Associer ce que j’appelle «le ton sur ton » ; c’est-à-dire retrouver les mêmes caractères gustatifs dans le vin que dans le met dégusté.



aboutus-2

aboutus-2